Opinions Courriers
Mis à Jour le : 23 février 2008  10:42
Courrier : les contre vérités d’Abid Mustafa
23 février 2008

« Il n’y a pas eu d’un côté de violents conquérants génocidaires et de l’autre de gentils idéalistes pétris d’humanisme. Les deux systèmes conquérants ont imposé leurs dictats. Le plus souvent par la force brute. » Un lecteur dénonce les « contre vérités » énoncées par l’éditorial d’Abir Mustafa, qui dit-il reprend une « propagande » forgée par les Frères Musulmans, visant à présenter le musulman comme un « altruiste et l’occidental comme un barbare. »

Courrier des lecteurs, 22 février 2008

En réponse à la publication : Le message de l’occident : vous devez accepter nos valeurs ou périr

Pour la toute première fois je me dois de réagir à un article. Pas parce que je ne suis pas d’accord avec les idées qu’il défend mais parce qu’il contient de nombreuses contre vérités.

En règle générale on peut être d’accord ou non avec les textes proposés. C’est une question d’opinion et cela doit se respecter. Après l’exposé des faits et des idées le débat peut commencer.

Mais ici rien de tel : il s’agit d’un texte à sens unique qui dans une violente charge énumère les méfaits de l’occident en les opposants aux bienfaits de la civilisation islamique lorsqu’elle était à son apogée.

Il n’y a pas eu d’un côté de violents conquérants génocidaires et de l’autre de gentils idéalistes pétris d’humanisme. Les deux systèmes conquérants ont imposé leurs dictats. Le plus souvent par la force brute. La conquête de l’Inde par Tamerlan fut un bain de sang. Et si l’islam n’y a pas fait recette cela n’a strictement rien à voir avec la tolérance et la bonté de l’occupant.

De l’autre côté de l’empire le système de la dhimmitude imposa aux non musulmans le port de signes distinctifs qui permettaient d’identifier les mécréants au premier coup d’œil. Même les maisons devaient être marquées. Il n’était bien entendu pas question d’une vague égalité de droits mais bien de servitude. Enfin la conquête turque des Balkans fut tellement violente que les séquelles sont encore visibles de nos jours.

Il serait par contre faux de prétendre que les conquêtes du monde musulman n’eurent que des aspects négatifs. En tant que civilisation la plus avancée de son époque elle fit bénéficier les populations des territoires occupés de ses avancées scientifiques et littéraires. Je n’oserai pas faire de parallèle avec les conquêtes occidentales parce que le sujet est pratiquement tabou.

Les conquêtes humaines ne se sont jamais faites sans violence. Il n’y a pas de civilisation dominante qui n’ait profité de sa force pour écraser les autres sans ménagement. Ce fut vrai lors de la conquête romaine des Gaules, lors des invasions barbares, lors de la conquête musulmane (califat) et enfin des conquêtes occidentales.

Le texte d’Abid Mustafa est tout simplement mensonger. Tous ceux qui connaissent un peu l’histoire ne peuvent qu’être choqués par tant de mauvaises foi. Ce qui est plus inquiétant est que ce texte reprend une propagande qui circule abondamment dans les milieux musulmans européens.

Le musulman de l’age d’or y est présenté comme une sorte d’altruiste et l’occidental comme un barbare assoiffé de sang. La victime et son bourreau.

Pire, selon cette propagande qui fut mise au point dans les années 50 par les Frères Musulmans le musulman est une éternelle victime et l’occidental, le kouffar promis à l’enfer ne vit que pour opprimer les musulmans.

Je suis sincèrement étonné que vous n’ayez pas pris la peine d’assortir ce texte de commentaires. Je suis à vrai dire étonné que vous l’ayez sélectionné.

Je pense que ce genre d’écrit peu faire plus de tort que de bien et contribuer à aggraver le fossé entre occidentaux (chrétiens et athées) et musulmans. La situation est déjà suffisamment tendue pour que vous n’y ajoutiez votre contribution et apportiez votre pierre à l’édifice.

Un lecteur

Référence
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1735
 
 
Dans la même
Rubrique
Dans l'Actualité