International Amériques
Mis à Jour le : 20 janvier 2010  14:53
Haïti : les mercenaires flairent un marché juteux
20 janvier 2010

Pour certains, les images en provenance d’Haïti sont loin d’être désolantes. Comme après l’ouragan Katrina, les sociétés de sécurité privées, se découvrant une soudaine sollicitude pour la Caraïbe, offrent leurs services aux entreprises haïtiennes. Forte de l’expérience de « milliers de missions réussies en Irak et en Afghanistan », l’une d’entre elles propose « l’éradication des menaces élevées » et la protection contre « l’agitation des travailleurs. »

Par Jeremy Scahill, Rebel Report, 19 janvier 2010

Nous avons vu se manifester les profiteurs de catastrophe en Irak et à la Nouvelle-Orléans et on peut s’attendre à les voir en nombre en Haïti dans les semaines et les mois qui viennent. Les entreprises de sécurité privées voient dans le battage médiatique sur les « pillards » la promesse de marchés juteux Après l’ouragan Katrina, le nombre de sociétés de sécurité privées enregistrées (et non enregistrées) s’est multiplié en quelques jours. Les banques, les particuliers fortunés et le gouvernement américain ont tous fait appel à des sociétés privées de sécurité. J’ai moi même rencontré des mercenaires israéliens tenant en arme un point de contrôle à l’extérieur d’un lotissement fermé de luxe à la Nouvelle Orléans. Ils appartenaient à une société nommée « Tir Instinctif International ». (Je ne plaisante pas).

Haïti est la grande affaire du jour. Les entreprises membres du syndicat professionnel des mercenaires, nommé de façon orwellienne « International Peace Operations Association », offrent leurs services en Haïti. Il faut s’attendre à lire de plus en plus d’histoires comme celle-ci :

Le 15 Janvier, une société basée en Floride, appelée All Pro Legal Investigations, a enregistré le nom de domaine Haïti-Security.com. Il s’agit en fait d’une copie du site actuel de la société américaine, ciblée en direction des entreprises haïtiennes. On y lit que « l’objectif de ce site est de servir de plate-forme pour ceux qui sont à la recherche d’informations sur la situation sécuritaire en Haïti ».

« All Protection and Security s’engage auprès de la communauté haïtienne et garantira professionnellement la sécurité contre toute menace à la prospérité en Haïti », affirme le site. « Les lieux de travail et les convois d’approvisionnement seront protégés contre les pilleurs et les vandales. Les travailleurs seront protégés contre la violence des gangs et les tentatives d’intimidations. Le peuple d’Haïti retrouvera la prospérité, avec l’aide des gens de bonne volonté du monde entier. »

L’entreprise se vante d’avoir accompli « des milliers de missions réussies en Irak et en Afghanistan. » Quant à son personnel, « tous les membres de notre équipe sont d’anciens membres des forces de l’ordre ou de l’armée », souligne le site. « Si l’expérience, la formation et les qualifications des intervenants sont importantes, choisissez All Protection and Security pour vos besoins de sécurité face aux menaces élevées en Haïti. »

Parmi les services offerts on trouve : « l’éradication des menaces élevées », la protection contre « l’agitation des travailleurs », la fourniture de gardes armés et « d’escortes armées de convois. » Ah, j’allais oublier : ils recrutent en ce moment.

Jeremy Scahill est un écrivain et journaliste d’investigation américain. Il est notamment correspondant pour le programme TV et radio Democracy Now !. Il est l’auteur de Blackwater : The Rise of the World’s Most Powerful Mercenary Army.


Publication originale Rebel Report, traduction Contre Info

Illustration : Garde armé en Haïti


Référence
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2961
 
 
Dans la même
Rubrique
Dans l'Actualité