France Elections 2007
Mis à Jour le : 3 mai 2007  07:57
Nicolas Sarkozy est le candidat du 3ème âge
3 mai 2007

Une étude IFOP montre que le candidat de l’UMP n’est majoritaire que chez les électeurs âgés de 65 ans et plus, où il remporte 75% d’intentions de vote. Dans toutes les autres tranches d’âge, c’est Ségolène Royal qui l’emporte.

L’enquête menée par IFOP pour le JDD et M6 sur les intentions de vote au deuxième tour donne gagnant Nicolas Sarkozy, avec 52,5% (-1,5%) contre 47,5 (+1,5) pour Ségolène Royal, avec 9% d’indécis.

Le résultat le plus surprenant de cette étude ne tient pas à ce chiffre, mais au détail de la répartition des votes par tranches d’âges.

En effet Ségolène Royal arrive en tête des intentions de votes dans toutes les classes d’âges situées en dessous de 65 ans.

Si le candidat de l’UMP parvient tout de même en tête c’est qu’il fait un tabac chez les retraités, avec un score atteignant 75% qui lui permet de combler son retard.

Ventilation par classe d’âge du vote Royal
-  18/24 ans 53%
-  25/34 ans 54%
-  35/49 ans 56%
-  50/64 ans 51%
-  65 ans et plus 25%

Voila donc une réalité sociologique inattendue. C’est le vieillissement de la population qui tire le corps électoral français vers la droite.

Loin d’être le candidat du travail et des forces vives comme son discours volontariste semble l’affirmer, Nicolas Sarkozy serait en fait celui de l’inquiètude et des peurs ressenties par une population vieillissante, devant une modernité qui la bouscule et qu’elle refuse.

En complément

Lire Nicolas Sarkozy : Retour sur la démographie du vote

Lire Royal : les raisons de la défaite, qui confirme la part importante prise par le vote des séniors dans la victoire de Nicolas Sarkozy, mais pointe également les autres raisons de l’échec de la candidate de gauche, et détaille les résultats par tranche d’âge et catégories sociales.


Sur le net, l’enquête IFOP (pdf)

Référence
http://contreinfo.info/article.php3?id_article=916
 
 
Dans la même
Rubrique
Dans l'Actualité