Contre Info · info
Les infos absentes des prompteurs de JT  
International Afrique
Mis à Jour le : 20 avril 2010  14:58

 20 avril 2010  14:58

« Les médias occidentaux ont tendance à dépeindre l’Afrique et ses guerres en fonction des tribus et des conflits entre les groupes ethniques différents. Et pourtant, la quasi-totalité des guerres du continent est l’œuvre de certaines multinationales, le plus souvent soutenues par leurs pays. Il est plus facile d’accéder aux ressources d’un pays quand son économie est déstabilisée, c’est l’unique méthode que les occidentaux ont utilisé jusqu’à présent en Afrique, » écrit Séraphin Prao, économiste ivoirien.
 
 20 avril 2010  11:43
Des centaines de chefs religieux à la tête d’écoles coraniques au Sénégal gardent leurs élèves « dans des conditions qui s’apparentent à de l’esclavage », les forçant à des tâches relevant de l’exploitation comme mendier dans la rue, et les privant de nourriture ou de médicaments, indique l’organisme américain Human Rights Watch (HRW) dans un nouveau rapport.
 
 26 février 2010  15:18
Les efforts patelins de Raffarin pour renouer le fil distendu des relations franco-chinoises après le coup de froid venu du Tibet n’y peuvent mais. Le ton ironique et cassant sur lequel le Quotidien du Peuple commente l’annonce de la fermeture de la base militaire de Dakar ne s’encombre d’aucune réserve diplomatique, ni ne ménage les susceptibilités françaises. Décrivant le voyage de Nicolas Sarkozy en Afrique comme celui de quelqu’un « qui a la hâte d’en avoir terminé au plus vite, mais qui n’a pas le cœur léger », l’éditorial ne manque pas de rappeler le désastreux discours de Dakar, qui a « blessé profondément le sentiment du large public africain ». Le quotidien officiel chinois voit dans le départ des troupes françaises la marque de l’échec de « soi-disant politiques de ’démocratie’, de liberté’ et des droits de l’homme’ appliquées par la France à l’encontre des pays africains [qui] ont accentué la pauvreté et le désordre en Afrique. Les opérations d’intervention des troupes françaises cantonnées dans de pays africains ont seul but de protéger les intérêts de la France et ses ressortissants. Et sont complètement inutiles pour la stabilité africaine. » A bon entendeur...
 
 3 décembre 2009  15:29
Au Mali, le gouvernement a approuvé des baux à long terme permettant à des investisseurs extérieurs de mettre en valeur plus de 160 000 hectares de terre. Des responsables du gouvernement disent que le pays ne pourrait pas exploiter ses terres cultivables sans cette mesure, mais des agriculteurs locaux disent avoir peur d’être chassés.
 
Afrique
 
 
International
 
Actualité
 
Contre Info - Un Autre Regard sur l'Actualité